A LA UNE

lun.

17

févr.

2020

Municipales : la deuxième liste en lice

Baptisée "Bien vivre à Grandris", la deuxième liste pour les municipales est désormais connue. Menée par Lionel Guisard, elle organise une réunion publique le vendredi 6 mars à 20 heures, à l'Odyssée.

lun.

17

févr.

2020

Rectificatif

Suite à la publication du précédent article, Madame Jomard précise ceci : "Nous n'avons pas affirmé vouloir faire du Grandrisien un café associatif. Tant qu'aucune discussion/négociation n'a eu lieu avec le locataire actuel, nous ne pouvons pas inclure ce projet à notre programme. En revanche, la création d'un café associatif est en effet un sujet clé de ce programme."
Vérification faite, c'est tout à fait exact : le Grandrisien n'a pas été nommé.

dim.

16

févr.

2020

Municipales : première réunion publique

La première réunion publique de la liste menée par Pascale Jomard pour les municipale, "Ensemble, Citoyens à Grandris", s’est déroulée, le 14 févier dernier, en soirée, à l’Odyssée, devant une salle bien remplie. Détails.

 

Entre plusieurs courtes présentations de chacun des candidats, divers par leur métier, leur sensibilité, leurs investissements dans la commune ou leurs parcours, Pascale Jomard a présenté les principes et les grandes lignes de leur projet.

 

Communication tout azimut

Première préoccupation citée par la tête de liste : la communication. S'il n'est pas facile « de parler avec beaucoup de personnes et de recueillir leur avis », les candidats se disent prêts, une fois élus, à accueillir chacun et à discuter avec tous, de tous les sujets. L’équipe s’engage également à diffuser ses informations en utilisant tous les médias et tous les supports à sa disposition, du BIM au site Internet en passant par Facebook.

 

Participation des habitants

A l’inverse, pour tout nouveau projet, le groupe souhaite solliciter la participation des habitants, via des réunions publiques plénières ou des réunions de quartier, mais aussi par la mise en place de commissions consultatives participatives. Avec une publication sous huit jours du compte-rendu de toute décision et des conseils municipaux. L’équipe assure être également en train de mettre en ligne une plateforme participative permettant de lui faire remonter sujets et questions. Jusqu’au 13 mars, une boite à idée est en outre disponible à la boulangerie.

 

Cinq thèmes principaux

Redynamisation du village, accès à la mobilité, bien-être, consommation, embellissement : Pascale Jomard a ensuite développé les cinq thèmes de sa liste, articulés autour du mot ensemble. « Ensemble, cela signifie avec vous », a-t-elle précisé. Parmi les promesses phares des candidats : l’installation d’un médecin salarié de la commune, l’ouverture de nouveaux commerces en fonction de la demande, l'accroissement des activités du comité des fêtes et la réouverture du Grandrisien sous la forme de café-associatif, un rapprochement avec des associations pour améliorer la mobilité des hameaux vers le bourg ou du village vers l'extérieur, une réflexion sur la qualité des repas servis à la cantine scolaire et aux personnes âgées, de la concertation avec les jeunes pour développer des projets qui répondent à leurs attentes.

 

Gestion des ressources

Sur la question environnementale, l’équipe se veut modeste mais elle espère encourager une meilleure gestion de la ressource, notamment en eau. « Beaucoup de personnes ont des puits mais ne s’en servent  pas. Pourquoi ne pas envisager un achat groupé de petites pompes ou des cuves de récupération d'eau de pluie ? », a suggéré Pascale Jomard. Cette dernière propose aussi la mise en place de composteurs et de broyeurs pour les déchets verts, ainsi que le développement des initiatives en termes d’énergies renouvelables. L’embellissement du village est également au programme avec, notamment, un soutien à la rénovation des façades, y compris celle du clocher.

 

Une autre gouvernance

Un questionnaire devrait par ailleurs être proposé aux habitants afin de revoir avec eux les sens de circulation dans certaines rues et, si nécessaire, l’emplacement des ralentisseurs. Les candidats rêvent aussi de créer un jardin ou d’une place verte. « Nous aimerions votre retour sur ces premier points », a insisté Pascale Jomard, avant de détailler le fonctionnement possible du conseil municipal autour d’une quinzaine de commissions, sous la houlette d’un adjoint ou d’un conseiller, favorisant un partage homogène des responsabilités.

 

Débat ouvert

La deuxième partie de la soirée était consacrée à la discussion, par petit groupe, de manière informelle, afin de recenser les « préoccupations »  des habitants, ce qui les « touche au quotidien ». A cet effet, plusieurs boîtes étaient disposées dans la salle, destinées à recueillir leurs avis. Prévue le 13 mars prochain, une deuxième réunion publique permettra une restitution des suggestions et des remarques soumises aux candidats par les habitants.

N.G.

 

Médecin - « En tant que commune, nous devrons investir pour l’installation du médecin. Nous devrons payer son salaire et probablement celui d’une assistante mais en contrepartie nous recevrons le remboursement des actes médicaux. C’est une formule qui marche bien et qui est très vite favorable à la commune. »

Verbatims

Animations - « Le comité des fêtes aurait l’initiative d’organiser des évènements durant l’année destinés à tous les habitants. Nous ferons appel à toutes les idées, toutes les bonnes volontés. »

 

 

Commerces - « Nous avons l’intention de faire appel aux bonnes idées pour voir ce qui manque à Grandis (….). Nous ferons notre possible pour faire de la publicité, voir les locaux disponibles, estimer les travaux, discuter avec la COR des aides possibles. Pas forcément des commerces ouverts tout le temps mais peut-être ponctuellement. »

 

 

 

 

 

 

 


> Les quine candidats sont retraités, fonctionnaires, employés, commerçants, chefs d'entreprise… Certains sont nés à Grandris, d’autres viennent juste de s’y installer. Leur envie première : « faire de Grandris un village un peu plus animé ».